Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2008

Alive, de Sa Ding Ding

Alive de Sa Ding DingLa Nouvelle Voix des Steppes.

Pour certains, la chanson bouddhiste se limite aux chants gutturaux de vieux moines tibétains accompagnés d'une musique assez primaire et répétitive. Quelques tentatives dans le domaine de la musique techno/transe (Kitaro, Mandala, ...) n'ont pas donné jusqu'à présent de résultats vraiment probants et véritablement populaires.
Heureusement, les choses sont en train de changer grâce à une artiste chinoise que certains commencent à comparer à Björk, mais qui pourrait aussi faire penser à Lene Lovich.

D'origine sino-mongole, Sa Ding Ding s'inspire des traditions musicales tibéto-mongoles pour proposer une musique au goût du jour (occidentalo-globalisant) avec un art de la mise en scène propre à intéresser et satisfaire un grand public adepte de la scène et de MTV.

Le résultat est assez spectaculaire. Les clips mettent plutôt bien en valeur le fond culturel du centre de l'Asie.
- "Alive" est très proche des derniers grands films à succès se passant dans le FarWest sino-mongol ("Tigre et Dragon", "Mongol", "Wu Ji", "7 Swords", ...).
- "Lama Chenno" est une superbe revisitation du thème de Guanyin, Bodhisattva aux 1000 bras et aux 1000 yeux, qui danse au coeur d'un mandala invoqué par un vieux moine.

Album disponible en Grande-Bretagne depuis septembre 2007, sortie prévue en France fin Juillet 2008.

Clips:

> Alive (version sanskrite):



> Lama Chenno (version tibétaine):



Compléments:
> Le site anglais de Sa DingDing.
> Voir aussi sur : MySpace et son blog (en chinois).
> Sur le Web: L'Hebdo, PeterGabrielRealWorldNews, AsianPopCorn.

11/06/2008

Stress, de Justice

Stress de JusticeChasse aux Sorcières et Justice Expéditive.

Grosse polémique en ce moment sur le clip du groupe "Justice" intitulé "Stress".
Je suis assez surpris par la mauvaise foi de pas mal d'intervenants, qui nous sortent les arguments les plus politiquements corrects possibles et dénient à Romain Costa-Gavras, le réalisateur du court-métrage, le droit d'exprimer sa vision artistique des choses.

Le clip original complet:



Le groupe et sa société de production Kourtajmé (pourtant peu suspecte de rouler pour le Front National) semblent avoir été pas mal dépassé par les évènements et la campagne de dénigrement qui s'en est suivi. A qui profite le crime ?

Tentative (maladroite) d'explication par le groupe Justice (interview disponible sur FredMusa.com):



Pourtant de "Orange Mécanique" à "C'est arrivé près de Chez Vous" en passant par "Dobermann" et "Irréversible", nombreuses sont les fictions à avoir essayé de dénoncer les violences de notre société en grossissant le trait, sans omettre de laisser des clefs assez visibles pour qu'on ne puisse pas le confondre avec un film de propagande fasciste. Mais la décérébration de la société par le journal de 20 heures semble avoir particulièrement bien fonctionné. Il ne reste à personne un peu de temps de cerveau disponible pour analyser ce qu'il voit ?

Une analyse (en image) particulièrement pertinente:



Voir également l'analyse de l'oBservatoire, ainsi que la réaction de Chris Marker sur Poptronics à la plainte stupide du MRAP.

On se souvient par ailleurs des 'reportages' dans les banlieues bidonnés par les télés françaises au moment de la campagne électorale pour les présidentielles 2007. Ce qui est est admis dans le cadre d'un pseudo-reportage d'une chaîne de télévision devrait-il être interdit dans le cadre d'un projet artistique destiné à dénoncer ce genre de pratiques ?


Compléments:

> Orange Mécanique de Stanley Kubrick:



A l'époque, ça paraissait choquant. Mais vu ce qu'on voit régulièrement au cinéma ou à la télé, et sans aucun recul, ça semble remonter à une éternité.

> C'est arrivé près de chez vous:

Attention: vouloir prendre cet extrait au premier degré risquerait de conduire à une interprétation particulièrement contraire au propos du film.



La dénonciation de la télé-réalité et de ses excès était déjà à l'époque assez prophétique. La fin du clip de Romain Costa-Gavras y fait d'ailleurs explicitement référence (le caméraman qui tombe sur le sol).

> La Parodie de MusiquePostBourgeoise:



A voir avant que Jean S. et ses minets de Neuilly ne portent plainte pour le faire interdire. Voir des fils à papa nettoyer des voitures de prolos dans les banlieues, ça relève en effet d'un crime de lèse-majesté!

> La parodie 'zonarde' de Thomas VDB:

04/06/2008

Dharamsala, par Florence Joli

Fillette à la bougie d'Olivier FollmiHommage à Tenzin.

Un dernier regard en arrière,
Tu t’inclines devant ta mère,
Tu pars au-delà des frontières, éphémères,
Tout notre espoir est en toi,
Ici, on te volera ta foi,
En secret, nous prierons pour toi, va !

Petit Bouddha, tu marches vers Dharamsala,
Petit Bouddha, c’est just’après l’Himalaya.

Ne nous demande pas pourquoi
Cette terre n’est plus à toi.
Qui a raison, qui a le droit, sur toi !
La réponse est peut-être là,
Au-delà du vent et du froid,
On te l’enseignera là-bas ; alors, va !

Petit Bouddha, tu marches vers Dharamsala
Petit Bouddha, c’est just’après l’Himalaya.

Des larmes dans tes yeux d’enfant,
Tu te retournes, et droit devant,
Marche vers le soleil couchant ; va-t-en !

Petit Bouddha, tu rentreras un jour chez toi
Petit Bouddha, c’est just’avant l’Himalaya...




(Merci à Tibet-Info).

Sinon, aujourd'hui c'est le 19-ième anniversaire des massacres de Tian Anmen. Malgré la campagne un peu restreinte de RSF, et la campagne de désinformation des maoïstes français, il est nécessaire de se rappeler qu'il n'y a pas que les tibétains qui sont victimes du régime communiste chinois et de ses alliés occidentaux toujours prompts à faire du business. N'oublions donc pas les démocrates, syndicalistes et étudiants chinois, les ouighours, mongols et autres minorités ethniques, les homosexuels, les chiens errants, etc. qui ont payé un lourd tribu ces derniers temps pour ces JO du 3-ième Reich millénaire (Voir par exemple la liste du Collectif Chine-JO 2008).

Compléments :
> Photo de Tenzin (DR) chez François-Xavier Prévot.
> Photos d'Olivier Föllmi.
> Tibet-Info (Nangpa La)
> Bulletin Info-Himalaya oct.2006
> "La Fuite à travers l'Himalaya" de Maria Blumencron (Glénat Editions).

24/05/2008

Théatre de la Ville 2008 (Paris)

Théatre de la VillePassage de Témoin.

Gérard Violette s'en va et est remplacé par Emmanuel Demarcy-Mota à la tête du Théatre de la Ville. Mercredi 21 mai a eu lieu la réunion annuelle de présentation du programme aux abonnés, beaucoup plus nombreux que d'habitude.

Tous les deux se sont défendus de vouloir privilégier le théâtre aux autres formes de spectacles dans la nouvelle programmation. Donc acte. On notera néanmoins que les précédentes réunions de ce genre étaient plutôt consacrées à la promotion des Musiques du Monde, alors que celle-ci a été exclusivement consacrée aux pièces de la nouvelle saison. Le système d'abonnement a été également modifié pour attirer plus de spectateurs vers le théâtre. Si on retrouve à peu près les mêmes têtes d'affiche (pourquoi pas, puisque ce sont les meilleures), il semble y avoir un peu moins de reprises et un peu plus de créations originales. Ce point est néanmoins à pondérer, puisque certains spectacles qualifiés de 'création' ont apparement déjà été mis en scène à l'occasion des festivals de l'été dernier.

Dans la programmation à venir, j'aurai tendance à recommander:

Théatre/Opéra:
. "Le Soleil ni la Mort ne peuvent se regarder en face" de Wajdi Mouawad, par Dominique Pitoiset, du 16 septembre au 4 octobre 2008.
. "Mefisto for Ever" (Triptyque du Pouvoir 1) d'après Klaus Mann, par Guy Cassiers, du 19 au 27 septembre 2008.
. "Wolfskers" (Triptyque du Pouvoir 2) d'après Youri Arabov, par Guy Cassiers, du 30 septembre au 4 octobre 2008.
. "Atropa" (Triptyque du Pouvoir 3) d'après Euripide, par Guy Cassiers, du 6 au 10 octobre 2008.
. "Madame de sade" (1965) de Yukio Mishima, par Jacques Vincey, du 8 au 24 octobre 2008.
. "Le Retour au Désert" (1988) de Bernard-Marie Koltès, par Catherine Marnas, du 4 au 9 novembre 2008.
. "BlackBird" de David Harrower, par Claudia Stavisky, du 3 au 19 décembre 2008.
. "Regarde Maman, Je Danse" (reprise) de et avec Vanessa Van Durme, par Frank Van Laecke, du 11 au 16 mai 2009.

Danse:
. "La Danseuse Malade" par Jeanne Balibar et Boris Charmatz, du 12 au 15 novembre 2008.
. "IN-I" par Juliette Binoche et Akram Khan, du 19 au 29 novembre 2008.
. "Namasya" (reprise) par Shantala Shivalingappa, du 25 au 30 novembre 2008.
. Bhârata Natyam par Alarmel Valli, du 27 au 30 novembre 2008.
. "(purgatorio) IN VISIONNE" et "(purgatorio) POPOPERA" par Emio Greco et Pieter C.Scholten, du 9 au 19 décembre 2008.
. "Turba" par la compagnie Maguy Marin, du 3 au 7 février 2009.
. "Entracte" par Josef Nadj, du 10 au 14 février 2009.
. "Maria-Magdalena" de Wayn Traub, du 28 avril au 9 mai 2009.
. "Orphée et Eurydice" par la compagnie Marie Chouinard, du 12 au 19 mai 2009.

Concerts:
. Monâjât Yultchieva (Ouzbékistan), le 18 octobre 2008.
. Bardes d'Asie Centrale (Turkménistan, Kazakhstan, Kirghizie, Ouzbékistan), le 15 novembre 2008.
. Chant et Musique Soufie du Pakistan, le 31 janvier 2009.
. Zarsanga (Pakistan), le 7 février 2009.
. Chant et Musique de Mongolie, le 31 et 22 mars 2009.
. Pushparaj Koshti (Dhrupad, Inde du Nord), le 9 mai 2009.
. Ensemble Shanbehzadeh (Iran), le 16 mai 2009.
. Tefa (chanteuse de sarandra, Madagascar), le 6 juin 2009.
. Ensemble de Khênes et Molam (Laos), le 13 juin 2009.

> Le programme sera disponible en pdf début juin.

11/04/2008

Métissages Musicaux dans la France de 2008

Pas beaucoup le temps de mettre noir sur blanc ce que j’ai vu et entendu d’intéressant ces dernières semaines. En attendant, quelques albums à découvrir par des français qui ont su s’ouvrir à d’autres cultures au point de les intégrer de façon parfaite. En ces temps de xénophobie/racisme/identité nazionale officiels, ça permet de se rincer la tête de façon agréable.

In India1) Le Tone

Le 21 avril va sortir un album consacré à l’Inde, dont certains morceaux (excellents) sont déjà bien diffusés en concert ou sur le web et les meilleures radios (dont évidemment RadioNova). A conseiller à tous ceux qui aiment une pop indienne sucrée, mélangée à une électro française aérée.

> Le site officiel de Le Tone.
> Voir aussi sur : MySpace, le label Naive, wSound.

> Interview sur RadioNova:



> Clip de "Lake of Udaipur":




Kwal2) Kwal (Vincent Loiseau)

Trois albums de Kwal sont déjà parus (le dernier sorti fin 2007), largement ouverts sur l’Afrique et l’Inde. C’est pas toujours très gai, mais il y a un réel talent que les amateurs de StarAc et autres bouses télévisuelles ne verront jamais sur leur petit écran.

> Le site officiel de Kwal.
> Voir aussi sur : Mondomix, AVoirALire, RocknFrance, AContresens, ParolesEtMusiques.

> "La Piqûre du Mystique":

> "Ciwara":



> "Là où j’habite":



> En residence au Chabada (Angers 2007):