Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2008

Théatre de la Ville 2008 (Paris)

Théatre de la VillePassage de Témoin.

Gérard Violette s'en va et est remplacé par Emmanuel Demarcy-Mota à la tête du Théatre de la Ville. Mercredi 21 mai a eu lieu la réunion annuelle de présentation du programme aux abonnés, beaucoup plus nombreux que d'habitude.

Tous les deux se sont défendus de vouloir privilégier le théâtre aux autres formes de spectacles dans la nouvelle programmation. Donc acte. On notera néanmoins que les précédentes réunions de ce genre étaient plutôt consacrées à la promotion des Musiques du Monde, alors que celle-ci a été exclusivement consacrée aux pièces de la nouvelle saison. Le système d'abonnement a été également modifié pour attirer plus de spectateurs vers le théâtre. Si on retrouve à peu près les mêmes têtes d'affiche (pourquoi pas, puisque ce sont les meilleures), il semble y avoir un peu moins de reprises et un peu plus de créations originales. Ce point est néanmoins à pondérer, puisque certains spectacles qualifiés de 'création' ont apparement déjà été mis en scène à l'occasion des festivals de l'été dernier.

Dans la programmation à venir, j'aurai tendance à recommander:

Théatre/Opéra:
. "Le Soleil ni la Mort ne peuvent se regarder en face" de Wajdi Mouawad, par Dominique Pitoiset, du 16 septembre au 4 octobre 2008.
. "Mefisto for Ever" (Triptyque du Pouvoir 1) d'après Klaus Mann, par Guy Cassiers, du 19 au 27 septembre 2008.
. "Wolfskers" (Triptyque du Pouvoir 2) d'après Youri Arabov, par Guy Cassiers, du 30 septembre au 4 octobre 2008.
. "Atropa" (Triptyque du Pouvoir 3) d'après Euripide, par Guy Cassiers, du 6 au 10 octobre 2008.
. "Madame de sade" (1965) de Yukio Mishima, par Jacques Vincey, du 8 au 24 octobre 2008.
. "Le Retour au Désert" (1988) de Bernard-Marie Koltès, par Catherine Marnas, du 4 au 9 novembre 2008.
. "BlackBird" de David Harrower, par Claudia Stavisky, du 3 au 19 décembre 2008.
. "Regarde Maman, Je Danse" (reprise) de et avec Vanessa Van Durme, par Frank Van Laecke, du 11 au 16 mai 2009.

Danse:
. "La Danseuse Malade" par Jeanne Balibar et Boris Charmatz, du 12 au 15 novembre 2008.
. "IN-I" par Juliette Binoche et Akram Khan, du 19 au 29 novembre 2008.
. "Namasya" (reprise) par Shantala Shivalingappa, du 25 au 30 novembre 2008.
. Bhârata Natyam par Alarmel Valli, du 27 au 30 novembre 2008.
. "(purgatorio) IN VISIONNE" et "(purgatorio) POPOPERA" par Emio Greco et Pieter C.Scholten, du 9 au 19 décembre 2008.
. "Turba" par la compagnie Maguy Marin, du 3 au 7 février 2009.
. "Entracte" par Josef Nadj, du 10 au 14 février 2009.
. "Maria-Magdalena" de Wayn Traub, du 28 avril au 9 mai 2009.
. "Orphée et Eurydice" par la compagnie Marie Chouinard, du 12 au 19 mai 2009.

Concerts:
. Monâjât Yultchieva (Ouzbékistan), le 18 octobre 2008.
. Bardes d'Asie Centrale (Turkménistan, Kazakhstan, Kirghizie, Ouzbékistan), le 15 novembre 2008.
. Chant et Musique Soufie du Pakistan, le 31 janvier 2009.
. Zarsanga (Pakistan), le 7 février 2009.
. Chant et Musique de Mongolie, le 31 et 22 mars 2009.
. Pushparaj Koshti (Dhrupad, Inde du Nord), le 9 mai 2009.
. Ensemble Shanbehzadeh (Iran), le 16 mai 2009.
. Tefa (chanteuse de sarandra, Madagascar), le 6 juin 2009.
. Ensemble de Khênes et Molam (Laos), le 13 juin 2009.

> Le programme sera disponible en pdf début juin.

18/04/2008

Shakti Devi

ShaktiNaissance de 2 nouvelles Déesses.

L'Inde est un pays où les dieux sont toujours vivants, au moins dans l'esprit de la population.
Mais pas seulement, puisque coup sur coup viennent de se produire 2 naissances qui rappellent les personnages des mythes fondateurs.
Celà pose évidemment le problème des conditions sanitaires dans laquelle vit la population indienne (pollution chimique, radioactivité, ...).
Mais dans quel autre pays, une enfant serait-elle aussi bien acceptée et considérée comme une divinité ?

> Lakshmi, née fusionnée avec les restes de sa jumelle (Cf. LePost):



> Lali, née avec 2 visages (Cf. LePost):



Compléments :
> les Devis sur IndianRed et Ganapati.

24/02/2008

Sarko-Show

Sarko-ShowChaud Devant.

1958-2008: 50 ans de 5-ième République.

Le protocole présidentiel et les bonnes manières ont pas mal évolués ces derniers temps.
De Gaulle doit se retourner dans sa tombe.

Quelques exemples en video.



Au salon de l'Agriculture 2008 (casse-toi!, pauv'con):



En visite officielle en Roumanie (cleptomanie):



Pendant la grève des pêcheurs de 2007 (menace de baston):



L'interview interrompue de CBS (pas assez servile ?):



Au sommet du G8 de 2007 (après la Vodka diplomatique):



Avant son élection à la Présidence de la République (florilège):

21/02/2008

Devoir de Mémoire

Devoir de MémoireMémoire Sélective ?

Décidément, certains ont la mémoire bien courte.

'Il' nous avait déjà appris que l'Afrique n'a pas d'Histoire (bien pratique pour oublier la Traite des Nègres, la Colonisation, les guerres de décolonisation, l'abandon des harkis, le génocide rwandais, le soutien à toutes les dictatures africaines, ...).
Il se veut l'ami de tous les dirigeants qui se fichent des Droits de l'Homme (Chine, Russie, USA, Libye, Gabon, Tchad, ...).

Vive Kadhafi!

Tout à la volonté de donner des gages aux lobbies qui l’ont fait élire, on en profite pour rayer de la mémoire collective toutes les victimes des guerres et génocides appartenant aux minorités indésirables. La Shoah devient le seul génocide qui compte, au détriment des arméniens, des tibétains, des palestiniens, des cambodgiens, des birmans, des rwandais, du Darfour, et de toutes les victimes des camps nazis (handicapés, homosexuels, communistes, tziganes, … et autres populations ‘inférieures’ ou ‘dégénérées’) ou japonais (chinois, coréens, ...).

Liban 2006 par Chappatte

Plus ça va, plus on a l’impression de revivre la situation des protagonistes de "1984", où l’Histoire est réécrite en fonction de la politique du moment, et où une ‘novlangue’ s’impose, modifiant le sens des mots tout en appauvrissant le niveau culturel de la population.
Réduire l’Histoire à quelques dates et personnages importants [*], les maths à quelques formules apprises par cœur, privilégier l’émotionnel par rapport au factuel, l’anecdotique par rapport au raisonnement, tout ça nous prépare une belle autocratie qui pourra s’épanouir lors d’une prochaine guerre (‘de civilisation’) avec un ennemi désigné comme bouc émissaire. Des méthodes utilisées avec succès dans toutes les dictatures passées ou présentes, celle que notre ‘grand timonier’ aime bien citer en exemple pour leur dynamisme ou leur religiosité.

Le Petit Livre Rouge

Il ne restera plus qu’à créer des ‘jeunesses patriotiques’ chantant la gloire du Père de la Nation Nouvelle, le matin à l’école en hissant le drapeau, pour renouer avec l’esprit des années 30, au bon vieux temps des ‘100 familles’, des ligues nationalistes et de l’alliance de sabre et du goupillon.
Sacré retour en arrière, étonnant de la part du fils d’un émigré hongrois, petit-fils d’un bijoutier juif de Salonique. Mais Hitler n’était pas non plus le meilleur exemple de la ‘race aryenne’ désignée comme étant supérieure aux autres.

Allemagne 1933-1945. Tibet 1959-???

Mais la France semble bien aimer se payer le luxe d'un tyran tous les 60-70 ans (Robespierre 1793-94, Napoléon III 1851-70, Pétain 1940-44). Il pourra en tout cas se documenter auprès des dirigeants chinois, qui cette année vont nous refaire le coup des J.O. de Berlin de 1936.

JO 2008 à Pékin par Arend van Dam

Merci à Delize, Chappatte, à Bati et aux autres caricaturistes pour nous rappeler avec leurs crayon que le devoir de mémoire n'est pas qu'une manigance politicienne.

JO Beijing 2008

[*] surtout des symboles nationalistes : Jeanne d’Arc, Charles Martel, Napoléon, Guy Moquet, …

16/01/2008

Festival Cinéma Télérama 2008

A Voir et A Revoir.

Comme chaque année, dernières occasions pour les retardataires de voir les quelques films que la rédaction de Télérama a plébiscité. Il n'y a évidemment pas les blockbusters qui n'en ont pas besoin, mais une honnête sélection de qui est sorti de mieux en 2007.

Je suis plutôt d'accord avec leur palmarès étranger (je les ai presque tous vus avec intérêt), mais côté français un peu plus d'audace n'aurait pas été de trop. Ils auraient quand même pu mettre 99F, L'Avocat de la Terreur, Les Témoins, ou L'Ennemi Intime. Et je passe sur l'absence totale de films asiatiques (Still Life, Le Dernier Voyage du Juge Feng, La Traversée du Temps, ...).

Le Palmarès 2007 est le suivant :
1. "La Vie des Autres", de Florian Henckel von Donnersmark.
2. "De l’Autre Côté", de Fatih Akin.
3. "Les Chansons d’Amour", de Christophe Honoré.
4. "Les Climats", de Nuri Bilge Ceylan.
5. "Boulevard de la Mort", de Quentin Tarantino.
6. "Persépolis", de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaude.
7. "Les Promesses de l’ombre", de David Cronenberg.
8. "4 Mois, 3 Semaines, et 2 Jours", de Cristian Mungiu.
9. "Jesus Camp", de Heidi Ewing et Rachel Grady.
10. "Paranoïd Park", de Gus Van Sant.
11. "Angel", de François Ozon.
12. "La Fille coupée en Deux", de Claude Chabrol.
13. "Zodiac", de David Fincher.
14. "Le Fils de l’épicier", d’Eric Guirado.
15. "La Question humaine", de Nicolas Klotz.


NB : les séances sont à 3 €, sur présentation du 'Pass' fourni dans les magazines du 16 et du 23 janvier.

Compléments :
> La Liste des Salles participantes.